Les missions

Je composte

Notre Métier : La valori­sation de vos déchets

Le SIDEFAGE a pour seul compé­tence la gestion et le traitement des déchets ménagers et assimilés produits sur le terri­toire de ses adhérents. Il organise et est respon­sable du recyclage, du compostage et de l’inci­né­ration des déchets de 430 000 habitants.

Les dates clés du SIDEFAGE

1990 : Création du SIDEFAGE
1994 : Mise en place de la valori­sation matière par recyclage
1998 : Démarrage de l’Usine de Valori­sation Énergé­tique (UVE) de Valse­rhône
2015 : Ouverture du Centre d’Immersion Éducatif et Ludique (CIEL) à Valse­rhône
2020 : Rempla­cement du système de traitement des fumées de l’Usine de Valori­sation Énergé­tique

Les enjeux

  • Réduire les déchets produits
  • Optimiser les coûts et la qualité du traitement
  • Prendre soin d’un cadre de vie excep­tionnel

Environ 200 000 tonnes de déchets valorisés dans l’année

  • 17% en recyclage
  • 17% en compostage
  • 66% en fabri­cation d’énergie.

Que les déchets soient recyclés, compostés ou incinérés,le SIDEFAGE leur offre une seconde vie.

La valori­sation matière par recyclage :

Papiers, journaux, magazines, embal­lages en carton, verre, plastique, acier et aluminium.

Le Sidefage met à dispo­sition des habitants des conte­neurs de Points d’Apport Volon­taire qu’il entre­tient, nettoie et répare pour accueillir les déchets triés par les usagers. Les déchets recyclables sont ensuite séparés par matière, dans un centre de tri du terri­toire, puis trans­férés vers leur filière de trans­for­mation, afin de fabriquer de nouveaux objets. Une seule exception : le verre. En effet, celui-ci est direc­tement acheminé du conteneur de tri vers le recycleur.

La valori­sation organique par compostage

Déchets verts issus des déchè­teries

Collectés en déchè­terie, les déchets verts du terri­toire sont acheminés vers quatre compos­tières indus­trielles qui les trans­for­meront en amende­ments pour les sols (ferti­li­sants). Ce compost sera ensuite utilisé dans l’agriculture ou dans le commerce.

Sidefage - Vue extérieure

La valori­sation énergé­tique par inciné­ration

Ordures ménagères résiduelles

Le Sidefage dispose de quatre stations de transfert sur son terri­toire, pour accueillir les ordures ménagères résiduelles (déchets non recyclables). Celles-ci sont alors acheminées vers l’Unité de Valori­sation Énergé­tique de Valse­rhône, soit par train soit par camion.

La société SET Faucigny-Genevois est l’opérateur du Sidefage pour le fonction­nement de l’usine. Une quaran­taine d’employés se relaient 24h/24 et 7 jours/7.

Grâce à l’incinération, près de 60 000 MWH d’électricité sont produites chaque année. Un quart de cette énergie est utilisé pour le fonction­nement de l’usine. Le reste est réinjecté dans le réseau public, fourniture équiva­lente à la consom­mation de 22 000 foyers.

Prévention

La prévention et la Sensi­bi­li­sation

Commu­ni­cation, formation, animation

Parce que le meilleur déchet est celui que nous ne produisons pas, parce que pour être revalorisé, le déchet doit être trié au bon endroit, le Sidefage sensi­bilise quoti­dien­nement les habitants de son terri­toire, petits et grands, à une bonne gestion des déchets ménagers :

  • Consommer mieux, éviter le gaspillage,
  • Effectuer le bon geste de tri,
  • Comprendre les enjeux environ­ne­mentaux et écono­miques pour le terri­toire et la société toute entière…

Des ambas­sa­deurs du tri détachés par secteur et deux ambas­sa­deurs du compostage partent à la rencontre de la population dans des manifes­ta­tions, des écoles, sur les marchés ou même à domicile, pour encou­rager les bonnes pratiques.

En 2015, le Sidefage a également ouvert, à Valse­rhône, le Centre d’Immersion Éducatif et Ludique (C.I.E.L), un bâtiment son et lumière de 600 m², dont la visite est gratuite sur réser­vation, entiè­rement dédiée à la valori­sation énergé­tique des ordures ménagères résiduelles et à la bonne gestion des déchets du terri­toire.