Jai-une-question-01Fond j'ai une question
Jai-une-question-02Fond j'ai une question
J'ai une questionFond j'ai une question

J’ai une question

Je m'informe

Sur les consignes de tri

Non, il n’est pas néces­saire de gaspiller de l’eau pour cela. Le seul impératif est de vider intégra­lement l’emballage avant de le trier pour que le contenu restant ne souille pas les déchets.

Non, car le matériau utilisé pour fabriquer la vaisselle n’est pas recyclable => En déchè­terie.

Oui, le processus de recyclage du papier est également adapté aux enveloppes de couleur marron ou à fenêtre.

Les couvercles métal­liques doivent rejoindre le conteneur de tri bleu.

Les couvercles en plastique se jettent dans la poubelle d’ordures ménagères résiduelles.

Non, le papier doit être déposé entier, non froissé, non déchiré dans le conteneur de tri.
Cela permettre à la machine à tri optique de séparer correc­tement les matériaux sans bourrage et pour conserver en bon état les fibres pour le recyclage. En cas de grande quantité de documents passés à la déchi­que­teuse, des entre­prises spécia­lisées peuvent prendre en charge leur recyclage.

Les magasins où vous avez acheté ces capsules mettent en place des collectes.
Certaines déchet­teries offrent parfois également ce service.

Oui, le papier d’aluminium se trie si le morceau n’est pas trop petit (minimum de la taille d’une enveloppe 8cm par 8cm). Veillez à ne pas le froisser et à ne pas le mettre en boule.

Les bouchons peuvent refermer les bouteilles vides ou être conservés à part pour être donnés à des associa­tions

Actuel­lement, sur le terri­toire du SIDEFAGE, seuls les bouteilles et flacons en plastiques portant la mention (PET, PP et PEHD) peuvent être triés pour le recyclage.

Actuel­lement, sur le terri­toire du SIDEFAGE, seuls les bouteilles et flacons en plastiques portant la mention (PET, PP et PEHD) peuvent être triés pour le recyclage.
Nous ne disposons pas actuel­lement de machines ni de filières pour recycler ce plastique. Les moder­ni­sa­tions sont en cours.

Les bouteilles et flacons ayant contenu des produits toxiques (huile moteur, produits phyto­sa­ni­taires…) doivent être déposés en déchè­terie.

Non, les papiers absor­bants, les mouchoirs, les serviettes hygié­niques, les couches …..ne se recyclent pas. Ces déchets sont souillés et la fibre absor­bante n’est aps de bonne qualité.

Sur le compostage

Vous pouvez soit l’acheter dans un magasin de bricolage / jardinage ou prendre contact avec votre Commu­nauté de Communes ou d’Agglomération, qui peut en distribuer à ses usagers.

Il s’agit d’un composteur d’appartement qui utilise l’action de vers rouges déposer sur une litière de déchets pour trans­former vos déchets végétaux en compost.

Non, si votre compost est correc­tement diver­sifié, humidifié et aéré, il n’y aura pas de mauvaise odeur, simplement une légère odeur de sous-bois.

Les sacs plastiques dits biodé­gra­dables se décom­posent dans des condi­tions optimales. Ces condi­tions sont rarement atteintes de manière homogène dans un composteur individuel (taux d’humidité, aération, monté en tempé­rature). Nous décon­seillons donc de les mettre dans un composteur.

Attention aux sacs qui ne sont pas 100% dégra­dables mais qui portent la mention “sac biodé­gra­dable”.

Si vous utilisez une litière biodé­gra­dable et que votre animal n’a pas de parasite ni de maladie, vous pouvez la composter. Par contre, les litières minérales ne se dégra­deront pas et pollueront votre compost.

Nous vous conseillons d’introduire dans le composteur uniquement des déchets d’origine végétale. Les déchets d’origine animale (viande, os, poissons, laitage) se décom­posent mal, provoquent des odeurs et attirent les nuisibles.

Oui, tout comme le filtre et son marc de café.

Oui ! Malgré les nombreuses idées reçues, les agrumes sont biodé­gra­dables et compos­tables sans exception, quelles que soient les quantités. En revanche, en grande quantité dans un lombri­com­posteur, ils peuvent poser problèmes aux vers.

Sur la collecte de mes déchets

La collecte des déchets ménagers n’est pas une compé­tence du Sidefage. Veuillez contacter votre Commu­nauté de Communes ou d’Agglomération.

La collecte des déchets ménagers n’est pas une compé­tence du SIDEFAGE.
Veuillez contacter votre Commu­nauté de Communes ou d’Agglomération.

Le contenu masqué vient ici

Vous pouvez signaler les conte­neurs de tri pleins au SIDEFAGE par téléphone au :

Le SIDEFAGE vous indiquera le conteneur le plus proche et enverra une demande de collecte à son presta­taire.

Vous pouvez télécharger l’application gratuite du SIDEFAGE sur IOS ou ANDROID ou consulter la carte sur notre site internet https://www.sidefage.fr/je-trie/.

Sur la valori­sation des déchets

Bien sûr. Ils sont conduits dans un centre de tri qui les séparent selon leur matériau. Puis, chaque matériau rejoint son usine de recyclage où il servira de matière première pour la fabri­cation de nouveaux objets.

Non, pour des questions sanitaires les ordures ménagères sont déversées direc­tement dans la fosse qui alimente les fours.

Non, les rejets de vapeur de l’usine sont étroi­tement surveillés par des mesures en continu et des organismes indépen­dants. Un processus de nettoyage des fumées inter­vient avant qu’elles soient rejetées dans l’atmosphère.

La combustion des déchets génère des fumées polluantes. Cependant l’usine du Sidefage est dotée de filtre permettant d’enlever la majeure partie des polluants présents dans les fumées. Le rejet de ces polluants dans l’environnement est encadré par des normes très strictes, que le Sidefage respecte amplement. De plus, nos rejets sont étroi­tement surveillés par des mesures en continu et des organismes indépen­dants. Enfin, dans le respect de la trans­pa­rence du service public, vous pouvez retrouver les émissions de l’usine chaque année, sur les rapports d’activité de l’UVE

Video

Découvrez le Sidefage

Video

Les filières du recyclage

Video

Découvrez le CIEL