Syndicat mixte de gestion des dechets
du faucigny genevois - pays bellegardien
pays de gex - haut bugey
Vous êtes ici : Accueil > Questions et Réponses
Accessibilité |
   
Questions Réponses

VALORISATION ENERGETIQUE

Quelle différence y a-t-il entre les vieilles usines d’incinération et les nouvelles comme celles de Bellegarde ?

Les usines d’incinération qui brûlent moins de 6 tonnes par heure ne sont pas soumises à la même réglementation et ne doivent pas avoir un système de traitement aussi poussé que l’UIOM de Bellegarde qui brûle 2 x 10 tonnes par heure.

 

 

 

Pourquoi dit-on usine de valorisation énergétique et non pas usines d’incinération ?

Les usines modernes valorisent la chaleur dégagée dans le four. La loi oblige de brûler les déchets à minimum 850°C, cette chaleur est récupérée, soit pour chauffer des bâtiments, soit pour fabriquer de l’électricité s’il n’y a pas d’habitations proches. C’est pourquoi nous appelons ces unités « plate-forme de valorisation énergétique ».

 

 

 

QUESTIONS PRATIQUES

Doit-on laver les emballages avant de les jeter dans les conteneurs de tri ?

Non, les emballages ne doivent pas être lavés (Il ne faut pas gaspiller de l'eau) mais vidés et égouttés.

Par contre si votre déchet n'est pas vidé, il ne sera pas recyclé. La boite de conserve ou la brique de lait périmées ne seront pas recyclées si elles sont jetées pleines. La bouteille d'eau n'est pas vidée au centre de tri car il y a eu un accident avec de l'acide et depuis les trieurs ont pour consigne de jeter les bouteilles pleines et les sacs fermés dans les refus.


 A qui l'habitant peut-il s' adresser s' il a un problème ?

Un numéro de téléphone figurant généralement sur tous les documents d'information est mis à la disposition des habitants qui souhaitent obtenir des informations sur les consignes de tri ou le recyclage (04 50 56 67 30).
L'habitant peut également interroger les animateurs du tri, spécialement recrutés et formés à la collecte sélective.
Pour les problèmes de collecte, l'habitant peut appeler la mairie qui après vérification transmettra au SIDEFAGE.
Les déchetteries sont gérées par les communes ou groupements de communes, les gardiens sont formés et présents pour répondre aux questions de l'habitant.

 

 

Pourquoi met-on la brique alimentaire dans le conteneur papier carton ?

La brique contient six couches de trois matériaux différents : du carton pour la rigidité, du plastique pour l'étanchéité et de l'aluminium pour protéger le produit de la chaleur et de la lumière. Une fois jetée dans le conteneur papier/cartonnettes, la brique est triée et acheminée dans une usine de recyclage où l'on va séparer ces trois matériaux. Le carton se recyclera en papier cadeau, papier toilette ou enveloppe kraft, le plastique en barquette d'horticulture et l'aluminium en lingot.

 


Pourquoi ne peut-on pas enfermer les emballages à recycler dans des sacs en plastique ?

Dans le cas d'une collecte sélective en conteneurs, le centre de tri n' est pas conçu pour que les sacs soient ouverts après leur réception. Dès le déchargement de la benne, les emballages sont déposés sur un tapis roulant et séparés par matériau souvent manuellement.
Les employés n'ont pas le temps d' ouvrir les sacs et de les vider. Pour des raisons de sécurité et d'hygiène il est interdit d'ouvrir manuellement les sacs. Les sacs partent avec leur contenu en refus de tri pour être incinérés ou mis en décharge. Les emballages qui se trouvent à l'intérieur ne sont donc pas recyclés.

 


Les recettes de la collecte sélective vont-elles à la collectivité ?

Le montant global des recettes dépend de la quantité et de la qualité des tonnes collectées. Il est donc très important que les habitants trient et respectent les consignes données par la collectivité. Les déchets d'emballages représentent 1/3 du poids des déchets ménagers.
Plus et mieux ils seront triés, plus les recettes seront conséquentes pour la collectivité. Les recettes Eco Emballages sont fonction des performances Ainsi, une tonne de plastique peut rapporter de 310€ à 840 € en fonction de la quantité récupérée par habitant et par an : 310€ /tonne si le ratio est inférieur à 2 kg/an/habitant, 840€ /tonne à partir de 8 kg/an/habitant.

 

 

CONSOMMATION

Que signifie le " point vert " sur un emballage ?

Ce point indique l' adhésion des entreprises au financement aux programmes Eco-Emballages ou ADELPHE. Le producteur ou importateur d’emballages en France paye une taxe fonction du nombre d’emballages et de leur recyclabilité.
Il est aujourd'hui présent sur 95% des emballages que nous achetons.
Attention ! Les emballages portant ce " point vert " ne sont pas forcément recyclés. Avant de les déposer dans un contenant de collecte sélective, il faut donc vérifier qu 'ils figurent bien dans le guide pratique de tri distribué par la collectivité.
En Europe, 11 autres pays utilisent ce logo : l' Allemagne, l' Autriche, la Belgique, l'Espagne, l' Irlande, la Lettonie, le Luxembourg, la Norvège, le Portugal, la République tchèque et la Hongrie.
Pourquoi y a-t-il autant d' emballages ?
Le nombre des foyers a fortement augmenté, près d' un million en plus entre 1994 et 1997. La taille des foyers a fortement diminué. Il y a moins d' emballages familiaux et plus de petites portions. Deux foyers d' une seule personne utilisent plus d' emballages qu' un foyer de deux personnes.
Les habitudes alimentaires ont fortement évolué : autrefois on déjeunait et dînait en famille. Aujourd'hui, on assiste à une consommation différenciée parents/enfants ou au sein du couple. Le temps consacré à l' achat et à la préparation des repas a fortement diminué. Conséquences : beaucoup plus de plats individuels, beaucoup plus d' aliments de grignotage…
Du point de vu hygiénique et conservation, certains emballages sont devenus indispensables.

 

 

 
VALORISATION MATIERE Pourquoi avons-nous une collecte en apport volontaire et non pas plusieurs poubelles ? Il existe deux types de collecte sélective en France. La collecte dite PAP (en Porte A Porte), c’est à dire avec plusieurs poubelles collectées à la porte des foyers ou dans des points de regroupement. Et la collecte en PAV (Point d’Apport Volontaire).L’avantage du PAP c’est que cela demande moins d’efforts aux habitants, cependant cette méthode peut coûter beaucoup plus cher, en effet il faut acheter plusieurs poubelles et effectuer plus de ramassages. De plus la qualité récupérée n’est pas toujours satisfaisante, en effet si une personne ne trie pas correctement dans un quartier c’est toute la collecte qui est souillée et les emballages récupérés ne pourront pas être recyclés. Le PAV coûte moins cher, nous mettons en place en moyenne un conteneur pour 500 habitants. La qualité retrouvée dans ces conteneurs est bonne. Les habitants font l’effort de trier et de se déplacer aux points verts, et c’est pour ces raisons qu’ils font attention à ce qu’ils jettent ! Ce système n’est pas adapté aux habitats denses ou aux centres villes ne disposant pas beaucoup de place pour installer des conteneurs.La collecte étant une compétence des intercommunalités ou des communes et non du SIDEFAGE, c’est à elles que revient la décision de changer ou non de système. Le Pays de Gex pratique la collecte en porte à porte pour l’habitat vertical depuis fin 2003, l'Agglo d'Annemasse, le Pays Bellegardien et la ville d'Oyonnax l'envisage très sérieusement.    Pourquoi met-on en place la collecte sélective ? La loi de 1992 part d' un constat, l' augmentation des déchets ménagers :200 Kg par habitants et par an en 1960352 Kg par habitants et par an en 1995434 Kg par habitants et par an en 1998La collecte sélective permet d’éviter :Le gaspillage de matières premièresLa pollution des sols, de l' air et de l' eau (décharges non-contrôlées, incinérateurs hors normes antipollution),La raréfaction des sites de stockage et leur durée de vie restreinte.L' acier entre dans la fabrication d' objets en acier que nous utilisons tous les jours (automobile, électroménager, mobilier, emballages...). L' aluminium sert à fabriquer des pièces moulées pour des carters de moteurs de voitures, de tondeuses ou de perceuses, des lampadaires de jardin, des montants d' étagères, des radiateurs… Les briques alimentaires sont composées majoritairement de carton. Les fibres sont recyclées en papier sanitaire et domestique, en nappe en papier, en papier cadeau… Les papiers et cartons d' emballage entrent dans la fabrication d' emballages en papier-carton. Les trois types de plastiques sont recyclés, selon leurs caractéristiques, en tubes, tuyaux, contreforts de chaussures, revêtements de sol, fibres synthétiques (anoraks), ou en flacons opaques non alimentaires. Le verre recyclé permet la fabrication de nouvelles bouteilles. Les bouteilles en verre sont fabriquées pour moitié avec du verre récupéré. De plus le verre se recycle à l’infini !     .