Syndicat mixte de gestion des dechets
du faucigny genevois - pays bellegardien
pays de gex - haut bugey
Vous êtes ici : Accueil > Communication > Chiffres et notions
Accessibilité |
   
 
L’ORIGINE DE NOS DECHETS :
  • Les Hommes préhistoriques :
    Leurs déchets étaient liés à l’homme, ils ne leur posaient aucun problème.
    Ils étaient naturels, c’est à dire biodégradables.
  • Les Grecs :
    Ce sont les premiers à s’être occupé de leurs déchets. 380 ans avant JC, c’est la première collecte des OM ; Puis cette action est oubliée.
  • Les Romains :
    Les poteries, meubles et déchets sont jetés dans des fosses autour des villes.
    Ils jettent beaucoup plus que les Hommes préhistoriques. Cette augmentation de production des déchets est liée à plusieurs facteurs :
     - La sédentarisation
     - L’urbanisation
    L’évolution des déchets, on ne jette plus de la même façon, les paysans récupèrent les matières fermentescibles pour fertiliser leurs champs.
  • Les Gaulois :
    Ils sont moins urbains que les Romains. Les cochons omnivores et les jardins jouent le rôle d’épurateurs.
    Mais les guerres les poussent à se regrouper dans les villes fortifiées. Les gens prennent petit à petit l’habitude de jeter leurs déchets dans les rues. Ce qui pose des problèmes d’hygiène. C’est de là que vient l’expression "bas et haut du pavé" : les gens pauvres marchent dans les détritus dans le bas du pavé et les gens fortunés marchent sur les rebords surélevés dans le haut du pavé.
    Au XVIIIème siècle et XIXème siècle le métier de chiffonnier est créé. Ils récupèrent les déchets réutilisables 
  • 1884 :
    Le préfet de Paris Monsieur Eugène Poubelle invente la boîte à ordures.
    Les habitants trouvent ça pénible, ils lui donnent donc le nom de son créateur.
    LA POUBELLE est née.
  •  
    NOTRE PRODUCTION DE DECHETS :

    On appelle " ordures ménagères " ou " déchets ménagers " au sens large, les déchets collectés qui résultent de l’activité domestique des ménages et des déchets assimilés. Il s' agit de l' évaluation la plus courante en France.
    Le montant est calculé par sommation des deux données précédentes (21,1 + 5,2), desquelles on retire la part de déchets auto-éliminée (- 0,3).

    L’ensemble représente 26 millions de tonnes, soit 434 kg/habitant et par an. Les étapes du calcul sont données dans le tableau ci-dessous.

    Ce chiffre moyen de 434 kg par habitant et par an recouvre des situations très disparates selon les milieux géographiques et les densités de population. On distingue ainsi le milieu urbain, avec un gisement d’ordures ménagères et assimilées de 520 kg/habitant et par an, le milieu semi urbain, avec un gisement d’ordures ménagères et assimilés de 425 kg/habitant et par an, et le milieu rural, avec un gisement de déchets ménagers et assimilés de 320e kg/habitant et par an.

     

    A NOTER :
    La fabrication d’un vélo de 10 kg crée 6 kg de déchets (chute de métal, huile pour les machines, produits de traitement des surfaces métalliques).
    Pour fabriquer un ballon de football de 450 g on produit 700 g de déchets (chute de peau, produit de traitement, colorant..).



    Les déchets en France 868 millions de tonnes

    •    Les déchets en France (en millions de tonnes, chiffres arrondis)

    Déchets ménagers 31 Mt
    Ordures ménagères
    20 Mt
    Encombrants et déchetsverts
    11 Mt
     Déchets des collectivités (voirie, marchés, boues, déchets verts)
    14 Mt
    Déchets industriels banals (hors agriculture et BTP)
    90 Mt
    Déchets non dangereux
    84 Mt
    Déchets dangereux
    6Mt  
    Déchetsde l'Agricuture et de la sylviculture
    374 Mt
    Déchets d' activité de soins
    0.2 Mt
    Déchets du BTP
    359 Mt

    Source : ADEME, SOeS données issues d'enquêtes, d'études ou estimations produites entre 1995 et 2006


    •    A l’étranger

    Pays  Kg/hb/an
     Portugal  257
     Grèce  296
    Espagne  322
     Royaume uni  348
     France  360
     Suède  374
     Suisse  441
     Pays Bas  497
     Autriche  620
     Etats Unis  755



    LA COMPOSITION DE NOS POUBELLES

    Source : ADEME


    A NOTER :
    50% du volume des déchets et 30% du poids sont recyclables ou compostables

     
    LES FAMILLES DE DECHETS

    Il y a trois catégories :

    • Les déchets industriels

    150 millions de tonnes/an

    Inertes 70%
    Banals 18%
    Spéciaux 10% 

    • Les déchets agricoles et agro-alimentaires :

    400 millions de tonnes /an

    • Les déchets municipaux :

    Déchets automobiles
    Eaux usées
    Déchets verts
    Déchets spéciaux
    Encombrants
    Ordures Ménagères 1Kg/Hab/an


    A NOTER :
    On appelle donc "déchets ménagers et assimilés", les déchets produits par les ménages, et les déchets des artisanats et commerçants qui ressemblent aux déchets des ménages (cartons, sacs plastiques...).


    Répartition des déchets collectés par le service public en 2007

    •    Par type de collecte

    Collectes D'ordures
    Ménagères Résiduelles

    Collectes sélectives
    d'encombrants
    Collectes sélectives
    de biodéchets
    et déchets verts
    Collectes sélectives
    de verre
    Collectes sélectives
    de matériaux secs

    Déchèteries

    20.1 Mt
    0.98 Mt
    1.1 Mt
    1.8 Mt
    2.6 Mt
    9.4 Mt

    Source : ADEME, Enquête collecte 2007


    •    Par type de matériaux

    Ordures Ménagères Résiduelles Encombrants Biodéchets
    et déchets verts
    Verre Matériaux recyclables

    Déblais et Gravats

    20.6 Mt
    3.2 Mt
    3.6Mt
    1.8 Mt
    4 Mt
    2.9 Mt

     

     

    Source : ADEME, Enquête collecte 2007


    •    Par type de traitement

    Stockage des déchets non dangereux Stockage de déchets inertes Recyclage Incinération avec valorisation énergétique Incinération sans valorisation énergétique

    Gestion biologique

    11.9 Mt
    1.7 Mt
    7.6 Mt
    11 Mt
    0.5 Mt
    5.1 Mt

    Source : ADEME, Enquête collecte 2007

     
    LE TEMPS DE DEGRADATION DES DECHETS  

     

     
    LES ECONOMIES DU RECYCLAGE

     

    Découvrez instantanément les bénéfices environnementaux de votre geste de tri avec l'Eco-Calculette .

     

    Découvrez la seconde vie de vos emballages avec La vie en recyclé .

     


    A NOTER :

    Il reste en année de réserves prouvées :
    Pétrole = 40 ans
    Gaz = 65 ans
    Charbon =220 ans

     

    LES LOGOS

    Plusieurs logos apparaissent sur nos emballages. Ils sont parfois trompeurs.

    En voici quelques-uns et leur signification exacte :

     

    Ce logo est un piège !!!! Tout le monde le voit mais très peu le connaissent. Il veut simplement dire que le producteur d’emballage paye une taxe à Adelphe ou Eco-Emballages pour promouvoir et financer le recyclage. En aucun cas cela signifie que l’emballage est recyclable.

    Ce logo signifie que votre emballage est en acier.
    L' acier, comme tous les métaux est facilement recyclable.
    Il est aimantable, et se récupère donc aisément.
    Il suffit de le faire fondre pour le transformer à nouveau.
    C' est ainsi que l' on peut fabriquer une voiture avec 19 000 boites de conserve!

    Vous retrouvez ce logo sur les publications du SIDEFAGE. Il vous indique que le papier est fabriqué avec du papier recyclé.
    Le pourcentage détermine la quantité de vieux papier utilisé. Dans cet exemple le papier n'a été fabriqué qu 'avec du vieux papier.
    S' il est écrit 80%, on a utilisé 80% de vieux papiers et 20% de bois. La même feuille de papier ne peut-être recyclé que maximum 10 fois.
    Le chlore n' est plus utilisé pour blanchir le papier et les boues de désencrage sont brûlées pour chauffer l' installation. Les usines de recyclage respectent donc l' environnement.

    Ce logo signifie que votre emballage est en aluminium.
    Comme l' acier, après un tri approfondi il est fondu et recyclé.
    C' est ainsi que 670 cannettes suffisent pour fabriquer un vélo!

    A NOTER:
    Les canettes, barquettes, aérosols et emballages métalliques tels que les boîtes de conserve sont à jeter PROPRES et VIDES dans le conteneur bleu.